Edito

Par Sylvain Pradal / fondateur et gérant Aldeon

Si vous vous intéressez un tant soit peu au M2M, ou à son homonyme l’internet des objets, vous vous serez certainement aperçu qu’il y a de plus en plus de communications à ce sujet. Pas toujours à bon escient malheureusement.


De plus, celles qui restent un tant soit peu dans le sujet adressent le plus souvent les perspectives de développement du marché, et rarement que les usages et les services. Je suis alors partagé entre le plaisir de voir le sujet plus largement traité, ce qui améliore la connaissance que le public en a, et l’inquiétude de voir le sujet détourné, voire décrédibilisé.

Sur ce dernier aspect, j’en veux pour exemple un échange qui a eu lieu lors de la conférence « Pourquoi 2013 sera l’année de l’Internet des Objets ». Lors des échanges, la question suivante a été posée : « Est-ce que l’internet des objets n’est pas le fournisseur de l’ « homme moderne » », sous-entendu, n’est-il pas source des nouveaux gadgets à la mode. Ce à quoi il a été répondu : « Il faut bien commencer quelque part »…

Je ne sais pas comment vous le prenez, mais personnellement, j’ai trouvé qu’en 1 seconde, cette réponse venait de décrédibiliser 2 heures d’une conférence par ailleurs assez intéressante. Mais surtout, cela décrédibilisait, par la même occasion, toutes les applications existantes, projets pilotes ou déjà commercialisés, qui apportent déjà tant à notre société et à notre économie. Alors qu’il eut été tellement facile d’en lister quelques-unes pour mettre en perspective les bénéfices que nous pouvons tous tirer de ce concept innovant.

Ainsi, si je vous parlais de l’étude d’opportunité que nous sommes en train de réaliser pour un prospect, industriel de la région. Celui-ci a une facture énergétique de plusieurs millions d’euros, liée principalement à son process de fabrication. L’étude porte sur la mise en place d’une solution M2M qui doit lui permettre de mieux piloter son processus de fabrication pour mieux consommer et ainsi réduire sa facture d’au moins 10% par an, soit plusieurs centaines de milliers d’euros par an. Avant réalisation de l’audit, nous estimons aujourd’hui un retour sur investissement compris entre 12 et 18 mois.

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’on est loin des gadgets de l’homme moderne…


Quelques actualités d’Aldeon

Aldeon référencé Partenaire Orange.

Depuis cet été, Aldeon est référencé par Orange Business Services comme partenaire M2M dans la catégorie conseil. Aboutissement d’échanges de longue date et de collaborations réussies sur des projets importants, Aldeon a été sélectionnée par Orange pour rejoindre son programme de partenaires dans le M2M : « orange programme partenaires »
http://www.orange-programmepartenaires.com/fr

SIANE 2013

Aldeon expose au salon « SIANE 2013 », stand S10, le Salon des partenaires de l’Industrie du Grand Sud, qui se tiendra Parc des Expositions de Toulouse du 22 au 24 octobre prochains.

In Machine-On Process

Aldeon participe à la journée « In Machine-On Process », qui se tiendra à Paris le 3 décembre prochain dans le bâtiment Cœur Défense.

 

Une solution de géolocalisation par GPS adaptée à la location de matériel de chantier

Mardi 4 juin 2013

ENAiKOON a récemment mis en ligne son nouveau microsite dédié à la surveillance du matériel de chantier www.localisation-engin-chantier.com. Ce site présente la solution télématique que le spécialiste allemand de la télématique a spécialement élaborée pour le secteur du BTP. Cette solution est conçue pour les entreprises de location de matériel de chantier qui souhaitent optimiser leur activité grâce aux solutions de géolocalisation par GPS.

Afin d’optimiser leurs performances, les entreprises de location de matériel de chantier doivent établir des factures précises et entretenir régulièrement leur matériel. ENAiKOON est une solution qui combine du matériel GPS fiable, des accessoires et un logiciel de gestion télématique performant : inViu pro. Ses modules GPS sont à un prix abordable et sont disponibles en plusieurs modèles. Ils disposent de fonctions spécialisées, qui permettent par exemple de suivre les heures de fonctionnement du matériel, pour que la solution proposée réponde aux besoins de chacun. Une entreprise peut considérablement améliorer l’ensemble de son activité et sa relation client en adoptant tout simplement un système de géolocalisation précis et un système de suivi de ses activités et de ses données machines. Grâce à inViu pro, l’ensemble des données recueillies est accessible en ligne, à partir de n’importe quel navigateur.

Il est essentiel pour les entreprises de pouvoir connaître à tout moment les heures de fonctionnement des machines, l'état des batteries et le temps nécessaire à leur recharge. En cas de problème technique, les services d'urgence doivent pouvoir détecter le problème rapidement pour que la machine soit opérationnelle au plus vite. C'est là où intervient le système télématique d'ENAiKOON qui permet, entre autres, d'établir des contrats de location très précis ou de savoir pendant combien de jours le matériel est disponible lors de la rédaction des factures.

Un simple forfait mensuel permet d’accéder à inViu pro pour profiter des services d’ENAiKOON.

Source / clicquez ici

 

 

Gartner Says Potential Size and Diversity of the Internet of Things Mask Immediate Opportunities

Dimanche 04 Août 2013

The Internet of Things to Be Discussed at Gartner Symposium/ITxpo 2013, 10-14 November, Barcelona, Spain

STAMFORD, Conn., July 31, 2013 — The Internet plays an increasingly central role in the modern world, not only at the level of infrastructure, but also in culture, society and business. The Internet of Things extends that role to encompass an increasingly diverse range of devices and communications streams, many of which will be essentially machine-to-machine communications, rather than involving a person at either endpoint, according to Gartner, Inc.

Gartner defines the Internet of Things as the network of physical objects that contain embedded technology to communicate and interact with their internal states or the external environment.

"The volume of opportunities arising from the Internet of Things over the long term is generally agreed to be in the realm of very large to huge," said Stephen Prentice, vice president and Gartner Fellow. "Manufacturing opportunities, deployment, activation and ongoing management of millions of devices, and the analytical opportunities arising from massive streams of potentially real-time information all represent huge untapped business opportunities. Business and IT leaders should explore these developments, and focus not on what is new and different, but look more closely at what is essentially the same as existing business processes."

"Business leaders find the diversity of current Internet of Things applications fails to make a compelling business case to explore or commit resources to this emergent area. Equally, existing 'serious' enterprise applications seem worlds apart from the apparently consumer-focused Internet of Things buzz," said Hung LeHong, research vice president at Gartner. "However, over the past decade, the consumerisation of IT has increasingly encroached on enterprise IT, steadily infiltrating and subverting enterprise infrastructure — first, with PCs, and then Wi-Fi, followed by the internet, smartphones, media tablets and social networks. The days when technology originated in military and government circles and then filtered down via organisations to individual end users are long gone, and the direction of technology migration has now been totally reversed, so sceptics would be well-advised to monitor these consumer-facing developments closely."
The sheer diversity of Internet of Things applications that have emerged to date is so broad that it is easy to become overwhelmed and yet find nothing that appears to relate directly to one's existing business. In reality, many applications that appear to be completely unique share an underlying functionality that is essentially common across the different applications.

Much of the differentiation and value of the Internet of Things resides not in the device, nor even the connectivity, but in the data aggregation, data-processing and decision-making activities that take advantage of the data streams emanating from the device (or the ability to remotely influence that device).

IT leaders are the natural entry point for new technology ideas in the enterprise. They can use their understanding and insight to objectively assess where and how these new developments might benefit their organisations in reducing the costs of existing operations and processes, or creating entirely new revenue streams and value opportunities.

The use of embedded systems in industry is well-established, and the Internet of Things extends these systems into significant new areas but also raises some confusion over the potential similarities.

"By understanding the various classes of devices that will likely populate the Internet of Things, the CIO will be well-placed to spot additional opportunities or see similarities that business colleagues may overlook," said Mr Prentice. "By ignoring the details of each application and looking instead at the underlying characteristics of the different device types and how they can populate an Internet of Things infrastructure, the CIO or IT leader can bring clarity and insight to what appears to be a very confused set of possibilities. By simply classifying device types and functionalities, IT leaders make market segmentation and the identification of new business opportunities much simpler."

Source / clicquez ici



Optimisation de production par le M2M avec ALDEON

De la géolocalisation indoor au centre commercial Nantes Atlantis

Jeudi 06 Juin 2013

Nantes Atlantis est le premier centre commercial à utiliser à la fois une infrastructure WiFi et la balise Bluetooth Low Energy 4.0 de Pole Star permettant aux visiteurs de se repérer à l'interieur du centre.
Avec ses 151 enseignes (dont 31 restaurants) dispatchés sur 14 000m2, Nantes Atlantis est le plus grand centre commercial de la région Ouest.

Aussi, pour permettre aux visiteurs de localiser les magasins qu'ils cherchent et de se repérer dans cette immensité commerciale, Nantes Atlantis propose désormais une app mobile iOS/Android qui offre, en complément, des infos sur les services de la galerie, la possibilité de préparer une liste de courses ou de réserver une place de cinéma, de consulter la liste des boutiques, de bénéficier d'offres promotionnelles ciblées et de géolocaliser l'emplacement de sa voiture sur le parking.

"Notre objectif est d'offrir une meilleure expérience shopping à nos visiteurs en transformant le Smartphone en véritable assistant, explique Ludovic Leray Patillot, Directeur du centre commercial Nantes Atlantis. Ce « GPS d’intérieur » aide les clients à se repérer à l'aide d’une carte interactive en 3D, à se diriger jusqu’au point de vente de leur choix, mais propose également des informations et promotions géolocalisées. La géolocalisation indoor représente également un avantage majeur pour les enseignes, qui peuvent alors diffuser le bon message au bon moment, lorsqu’un client se trouve à seulement quelques pas de la boutique".

La géolocalisation indoor, voilà l'un des nouveaux outils pour augmenter la fréquentation et les revenus en magasins.

Source / clicquez ici

L'Internet des objets
est en marche

Jeudi 16 mai 2013
Par Aurélien Filiali

Du compteur électrique à la voiture en passant par le suivi médical d'un troupeau de vaches, de plus en plus d'objets ou appareils du quotidien sont équipés de processeurs, capteurs et dispositifs électroniques. Connectés à des services Internet, ils peuvent reconnaître leur environnement, s'organiser en réseaux et interagir avec l'homme.

Il s'agit de la base de l'Internet des objets, qui s'ouvre à de toutes nouvelles applications à fort potentiel économique et social. Toutefois, les exigences de la technologie sous-jacente sont élevées et la gestion de la communication "machine-to-machine" (M2M) comporte des risques.

Le Cercle munichois, organisation internationale de recherche sur la communication, a réuni le 6 mai 2013 quelques 170 experts de l'industrie, du milieu universitaire et de la politique autour de l'implication sociale de l'Internet des objets dans des modèles d'affaires futurs. La communication machine-to-machine (M2M) dans l'industrie est longtemps restée une vision de l'avenir. C'est aujourd'hui une réalité grâce à l'Internet des objets. "Les objets intelligents ont leur propre adresse Internet et peuvent interagir. Il est alors possible de les surveiller et les contrôler, par exemple grâce à l'interface d'un navigateur Web", explique Uwe Kuback, vice-président du pôle ingénierie M2M chez SAP. "Pour la production, cela signifie plus de flexibilité. Grâce à l'échange de données entre les machines, les produits et les pièces, les systèmes de contrôle de l'usine peuvent être adaptés avec souplesse à l'évolution des besoins", a déclaré pour sa part Stefan Ferber, directeur des réseaux partenaires chez Bosch Software Innovations.

Dans cette configuration, même les petites séries peuvent être personnalisées en maintenant une forte productivité. Progiciel de gestion intégrée (pgi), bases de données des machines et planification du personnel, ces trois composantes sont le coeur de la production coordonnée. Mais la communication M2M trouve également des applications hors du secteur industriel, et se résume par le terme de "ville intelligente". Il est alors question, par exemple, de surveillance en temps réel de l'état du trafic ou de bâtiments, même si pour le moment "ce type de systèmes est encore peu développé, les données recueillies n'étant fournies qu'à des groupes de personnes bien identifiées pour des applications données", comme l'indique Sebastian Wahle, directeur des solutions M2M à l'Institut Fraunhofer pour les systèmes de communication ouverts (FOKUS) à Berlin. "Cette mentalité inhibe le potentiel qui sommeille dans ce domaine."

En ce qui concerne les solutions de mobilité futures, Christoph Grote, directeur du département recherche et innovation pour le groupe BMW, estime que le cloud computing va prendre de plus en plus d'importance dans la gestion de l'énergie pour les véhicules et l'analyse de l'état du trafic. Un défi majeur réside dans le partage et l'uniformisation des sources de données de manière à les exploiter correctement. C'est ici que l'Internet des objets peut jouer un rôle central dans l'interconnexion entre les différents moyens de transports.

Alexander Duisberg, associé chez Bird & Bird LLP, a insisté sur les questions juridiques qui se posent concernant ces composants technologiques autonomes : "L'attribution des actions et des violations [des appareils ou robots] est beaucoup plus complexe et dépasse la portée de la responsabilité des modèles du passé." Avec l'Internet des objets, la protection des données constitue un nouveau défi.

Source / clicquez ici 

Orange, Streetline develop Smart Parking in France

Lundi 08 juillet 2013

PARIS, July 8, 2013 /PRNewswire/ — In France, parking availability and management is one of the main concerns of cities. To support cities and parking stakeholders, Orange has teamed up with Streetline, a U.S.-based company that provides smart parking solutions.

“Our partnership with Streetline meshes with our strategic programme Smart Cities, which aims to use information and communication technologies to help cities solve their urban challenges. Among major elements of the programme, we are developing a set of connected services embedded in the vehicle or dedicated to drivers. We believe that by combining our expertise in connectivity and integration with innovative solutions created by Streetline, we can help cities enable the use of digital services for citizens and visitors. With 1,300,000 regulated parking places in France, the smart parking market is very promising,” said Nathalie Leboucher, Head of the Smart Cities Programme at Orange.

Streetline brings its smartest parking solution, for the first time in France. This solution is based on m2m sensors which detect the presence of vehicles in on-street and off-street parking areas, identify and signal open spaces to the data management system. Drivers can find the spaces using a mobile application which provides vocal directions to guide them to nearby open spaces and offers additional information, including hours, prices, and other policy information. In addition to reducing congestion and improving service quality for users, Streetline offers a solution designed for city leaders to help them manage and analyze the use of parking via a suite of real-time and historical analytics applications.

Orange Business Services is responsible for commercializing, deploying, and providing support for the solution to cities and parking management companies. Orange Business Services relies on its expertise as a network operator to provide the connections which the sensors use to signal available spaces to the management platform. Cities can enjoy an all-inclusive solution and service package, including the technical solution, the service and the connectivity.

“We are delighted to announce our partnership with Orange. The lack of parking is a real problem for drivers. Streetline’s technology, which has already proven its worth in the U.S, UK and Germany offers drivers an easier, more efficient way to find a parking space, and gives cities a profitable way to improve quality of life despite their ever-tightening budgets,” explained Zia Yusuf, president and CEO of Streetline.

Source / clicquez ici

 

Deconstruction Selects SeeControl’s Nexus Platform to Help Launch mBuilderTM, a Machine-to-Machine (M2M) Construction Site Monitoring Solution

Mardi 13 août 2013

Deconstruction recently launched mBuilderTM, a tool for remotely monitoring noise, vibration, temperature, and humidity levels at construction sites in real time. By connecting mBuilderTM sensors to SeeControl’s M2M Nexus platform, Deconstruction offers construction managers a way to prevent work stoppages, fines, bad press, and legal claims.
Share on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInEmail a friend
mBuilder - Seecontrol M2M Service
mBuilder real-time M2M Construction Site Sensor Platform

To help construction managers increase productivity and avoid costly work stoppages, Deconstruction applied Internet of Things technology (IoT)to deploy mBuilderTM for detecting noise, vibration, temperature and humidity levels at construction sites. mBuilderTM monitors environmental conditions 24x7 and informs site managers in real time of potential interruptions caused by high noise, high vibration operations or severe weather conditions. Deconstruction combined the power of SeeControl’s M2M Nexus cloud computing platform with its mBuilderTM sensors to offer this affordable, customized solution for their customers.

Construction jobs are often stalled due to unpredictable weather conditions or when excessive noise and vibration levels lead to complaints. mBuilderTM uses multiple sensors on-site to constantly report on environmental conditions and deliver automated interventions that influence contractors to respond appropriately. This eliminates unsafe operating conditions and potential work stoppages such as when a pile driver runs outside of permitted noise or vibration levels. If a site is shut down while complaints are investigated, construction companies could be left with not only a hefty fine, but also the cost of expensive skilled workers sitting idle. And using weather inappropriate construction methods can reduce quality and lead to costly rework. SeeControl’s Nexus platform powers Deconstruction’s mBuilderTM to inform management immediately of any adverse impacts to save time and money. mBuilderTM also rids construction companies of the hassle and expense of hiring an environmental consulting service to monitor on-site conditions.

“SeeControl’s platform provides the M2M reporting tools we need to custom tailor a cloud application to meet the needs of our customers in a low cost, simple to deploy model,” Brendan Robinson, CEO of Deconstruction said. “Not only can we easily connect our sensors and collect data to alert management of a potential problem, we can embed our unique business rules into the application to provide valuable analytical reporting as well.”

The mBuilderTM works in sync with SeeControl’s Nexus analytics engine as a M2M smart service to save construction companies money and improve productivity in several ways:
mBuilderTM sensors detect excessive noise or vibration before a complaint is filed; Nexus sends an alert to the construction manager to avoid work stoppage mBuilderTM sensors detect changes in temperature or humidity levels before materials are impacted; Nexus sends an alert to the construction manager to warn of potentially dangerous levels that require special construction techniques or may hinder worker safety 24 x 7 remote monitoring eliminates the need for environmental consulting services to be on-site to take measurements and readings Real time alerts from SeeControl’s Nexus platform delivers predictions of noise and vibration levels at adjacent property lines to help avoid future work stoppages “The Nexus platform was a perfect fit for what Deconstruction needed to complete the mBuilderTM solution,”says Kathy Hutton, VP of Accounts at SeeControl. “Rather than buying data center infrastructure, and developing a one-off expensive software application and , Deconstruction inserted their proprietary analytics into the Nexus engine and quickly deployed an enterprise grade branded service that scales to millions of sensors at a fraction of the normal investment,” said Hutton.

Deconstruction is poised to grow rapidly by offering mBuilderTM and other unique services to construction managers who realize the value of applying real time M2M information to better manage operations.

Source / clicquez ici